Bien choisir son casque de moto

Beaucoup trop d’utilisateurs de moto ou scooter basent leur choix de casque de moto sur l’esthétique de celui-ci. Bien entendu, c’est un point majeur, mais cela n’est pas le plus important. N’oubliez pas qu’un casque est avant tout censé garantir la sécurité de votre tête et de votre vie, donc la performance et la solidité du casque doivent être les premiers éléments de choix. Ensuite, à quoi sert un casque solide s’il n’offre pas une bonne vision et une bonne aération à son utilisateur ? Bref, il existe plusieurs critères à prendre en compte, pour le choix d’un casque. Voici donc quelques informations pour vous permettre de faire le bon choix.

Vous utiliserez le casque en quelle occasion ?

Le choix d’un casque dépendra beaucoup de l’usage souhaité. Aussi, à vous d’estimer le degré de sécurité nécessaire. Pour de petites balades de temps en temps, pour des trajets urbains, il sera sans doute inutile de s’équiper d’un casque dernier cri en termes de sécurité. Par contre, si vous empruntez régulièrement les autoroutes (ou si vous aimez la vitesse), il sera mieux de se munir d’un casque assez solide et performant.

Ici, il convient de noter que les prix des casques de moto dépendent grandement de leur technicité. Plus un casque de moto sera bien solide, plus léger, peu bruyant, plus confortable…, plus son prix sera élevé. Sur le marché, les prix peuvent varier entre moins de 100 euros à près de 1000 euros. Dans tous les cas, tous les casques de moto se retrouvant sur le marché français sont homologués (norme française NF ou norme européenne 2250).

Quelle forme de casque choisir ?

La forme d’un casque de moto dépendra beaucoup de son type. On a notamment le casque intégral qui représente la meilleure protection qui soit (chute, pluie, froid), quoique souvent lourd et  encombrant. Celui-ci est fortement recommandé pour de grosses cylindrées. On a aussi le casque jet, dégageant la face avant. On obtient ainsi un angle de vision optimal, un look plus joli, une certaine légèreté, un prix compétitif, mais en revanche, ce casque ne garantit pas la sécurité de votre visage (choc frontal, jet d’objets, etc.). Bon compromis entre l’intégral et le jet, on a le casque modulable qui bénéficie d’une protection frontale.

Pour quelle taille doit-on opter ?

Comme le font justement remarquer les équipes du site lacentraleducasque.com, la taille du casque de moto est un élément très important, car s’il est trop grand ou trop petit, sa performance sera nettement diminuée en termes de sécurité. Choisissez le juste milieu, c’est-à-dire un casque qui doit bien vous serrer partout, sans pour autant broyer vos joues et vos oreilles, ou laisser des marques sur votre visage. Il ne faut pas que le casque vous permette de passer votre petit doigt entre le casque et votre tête (devant, côté, derrière). N’oublions pas qu’un casque restera sur votre tête durant de nombreuses années (lorsque vous serez sur la moto, bien sûr). En effet, d’après les constructeurs, il faut changer de casque tous les cinq ans. Et après un certain temps, les mousses se tassent. Donc n’hésitez pas à prendre un casque bien serré au début (mais pas trop quand même).

Ce n’est qu’après que les autres éléments tels que l’esthétique ou la marque doivent suivre. Enfin, lorsque vous essayerez votre casque de moto, portez-le le plus longtemps possible sur votre tête avant de vous décider, notamment pour pouvoir mieux apprécier son confort, son équilibre, son poids, les angles de vision, etc.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *